Monde associatif

Les priorités du 11ème programme

Le 11ème programme donne la priorité à l’adaptation au changement climatique : il veut agir sur l’ensemble des usages, en favorisant la résilience des milieux et en protégeant la biodiversité.

Associations comme particuliers peuvent agir directement pour protéger les milieux et la biodiversité et contribuer à faire évoluer les pratiques. L’objectif ? Devenir plus vertueux en matière de consommation et d’impact sur la ressource.

Alors que la solidarité territoriale est un élément moteur du 11ème programme, celle-ci s’exprime aussi à l’échelle internationale, pour laquelle les associations sont soutenues dans leurs projets solidaires.

Le 11ème programme comprend également un volet connaissance et sensibilisation important.

Les rôles des associations

    • Vous pouvez, en tant qu’association, contribuer à diffuser de la connaissance autour de vous, éduquer, sensibiliser et favoriser la prise de conscience collective et éclairée sur la ressource en eau et les enjeux liés au changement climatique.
    • Vous êtes promoteur de bonnes pratiques, notamment par votre participation à des réseaux d’appui aux filières bas niveau d’intrants (agroécologie), Ecophyto 2, etc.
    • Les associations peuvent être acteurs sur la protection des milieux, notamment en contribuant à la continuité écologique, mais aussi à la préservation des zones humides et de la biodiversité.
    • Vous pouvez être partie prenante des réflexions et travaux – études, recherche, prospective, projets innovants, etc. – autour des enjeux touchant à l’état de la ressource et aux usages de l’eau sur le bassin.
Accès aux formulaires de demande d’aide
Pour en savoir plus : découvrez l’intégralité du 11ème programme 2019-2024